La Robe Rouge

Vendredi, 10h34, le téléphone sonne pendant le petit déjeuner. Pour une fois le réveil n’a pas été si douloureux, la journée commence plutôt bien. Le département de neurologie de l’hôpital de Toulouse informe Léa qu’elle est attendu à 14h afin d’être hospitalisée suite à l’apparition de nouveaux symptômes liés à sa maladie. Cela change des hospitalisations en urgence dues à des douleurs insupportables.

Une fois dans sa chambre d’hôpital, elle devra attendre tout le week-end qu’une place se libère pour réaliser un examen médical. Les douleurs restant à un niveau supportable à son échelle, elle en profite pour explorer son hôpital, ce lieu qu’elle commence à connaître comme sa poche à force d’y séjourner.

Vêtue de sa petite robe rouge, elle arpente les couloirs et les salles qui se retrouvent désespérément vides durant le week-end. Sa tenue est en décalage par rapport à celle généralement portée par des personnes hospitalisées, à l’image de son regard pétillant qui contraste avec sa maladie.

Léa, 27 ans, est atteinte de la maladie de Still depuis l’âge de 9 ans, une forme de polyarthrite lourde touchant l’ensemble de ses articulations. Celle-ci s’accompagne de douleurs quotidiennes et permanentes, à des degrés plus ou moins fort suivant les jours. Dès le début de sa maladie, elle s’est retrouvée en fauteuil roulant. Malgré tout cela, elle arrive à profiter pleinement de la vie quand les douleurs ne sont pas trop fortes. Ces douleurs qui arrivent à l’empêcher de dormir par moments, et qui provoquent chez elle une fatigue pire que la douleur elle-même.